Invité de l’émission « Face aux chrétiens »

Hervé Gaymard, coordonnateur du projet d’Alain Juppé, député LR et président du conseil départemental de Savoie, est l’invité de  » Face aux chrétiens » le jeudi 8 septembre 2016. Insistant sur l' » identité heureuse », au coeur du projet d’Alain Juppé, Hervé Gaymard estime qu' » il ne faut pas laisser tomber « la petite fille Espérance » ». Insensible aux critiques sur l’âge de son candidat, il rappelle que Charles de Gaulle a accédé au pouvoir à 68 ans. Par ailleurs, il est très sceptique face à Emmanuel Macron,  » coresponsable du bilan désastreux du quinquennat ». Estimant « difficile à présumer l’orientation d’un vote selon la confession », Hervé Gaymard, qui avait voté contre le mariage pour tous, a confirmé la volonté d’Alain Juppé, s’il est élu, de ne pas abroger la loi Taubira :  » On ne va pas démarier ces couples ». Le dialogue est maintenu avec  » Sens commun », issu de la Manif pour tous, qui a décidé de soutenir F. Fillon.Insistant sur l’importance des mémoires historiques (militaires, pieds-noirs, immigrés, juifs, harkis) non soldées entre la France et l’Algérie, Hervé Gaymard souhaite, avec Alain Juppé, « un financement clair et non étranger des mosquées, une formation des imams, qui doivent prêcher en français, et l’expulsion de ceux qui prêchent la haine. » Enfin, il déplore au Moyen-Orient l’absence de présence de la France sur la scène arabe.

Ce contenu a été publié dans Avec Juppé, Médias. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *